Samyang 14 XP F2,4 Astro Test


-Le nouvel objectif ultra grand angle Samyang 14XP F2,4 est un joli « caillou »,bien construit avec un design qui fait penser à celui d’une grande marque allemande bien connue des photographes…L’optique est lourde (800gr) mais reste compacte en taille.La bague de MAP est comme celle du grand frère 85XP,souple et précise avec un grip agréable.La commande du diaphragme est pilotée par le boitier,un plus pour se souvenir des réglages de prises de vues maintenant présents dans les données EXIF de l’image.Cependant,lorsque utilisé avec l’ouverture de F2,4,le boitier affiche F2,5.L’objectif est donc de belle facture mais la tropicalisation et les joints d’étanchéité sont toujours absents.La bague de mise au point arrive en butée parfaitement sur l’infini,mais on ne parvient pas à défocaliser en extra focale,un détail qui pourrait poser problème à certains astrophotographes avec des appareils modifiés (indice de réfraction different) et ainsi ne plus pouvoir atteindre l’infini.Le calage est si serré que l’on pourrait supposer que les petites variations entre exemplaires pourraient faire que certains exemplaires n’atteignent simplement pas l’infini.Cette volonté de Samyang est censée simplifier la MAP à l’infini pour les photographes de paysage,qui n’auront qu’à tourner la bague pour la mettre en butée,mais la MAP sur les étoiles requiert une plus grande précision et une légère marge derrière le foyer aurait été plus rassurante,même si j’ai obtenu des images parfaitement focalisées en mettant la bague de MAP en butée.J’ai aussi trouvé une astuce pour recaler la butée un peu plus en arrière.

 

 

-Les images test de 6s d’exposition ont été réalisées avec un 6D à 2000 isos,monté sur une petite monture I-Optron Skytracker orientée plein nord.

 

 

 

-Voici la série d’images du coin gauche supérieur ,avec la galaxie d’Andromède dans le champ:

 

-Dès la pleine ouverture,on constate que l’aberration de coma très bien contrôlée,on peut dire qu’elle est inexistante,au même titre que l’aberration chromatique d’ailleurs!

 

 

 

 

 

-La série d’images plein centre:

 

 

 

 

 

 

 

 

Voici les images de vignettage:

 

-Le vignettage à PO est bien présent et important,mais compte tenu de la focale ultra large de l’objectif,il est tout de même bien contrôlé.

 

 

 

-Le vignettage est encore présent à F5,6 dans les angles,et il le sera encore à toutes les ouvertures jusqu’à F22.

 

-Distorsion:

 

-La distorsion est bien contrôlée pour une focale aussi large de 14mm.

 

-Exemples d’image:

-25s de pose, 3600isos, F2,4:

 

 

-1600 isos,3,2s de pose,F2,4:

-Avec la lune dans le champ,aucun reflets parasites (flares) n’apparaissent.

 

-Points positifs:

-Pas de coma

-Pas d’aberrations chromatiques

-Traitement anti reflet au top!

-Piqué d’image élevé et homogène

 

 

-Points negatifs:

-Vignettage présent à toutes les ouvertures.

-Calage de la bague de MAP un peu juste sur l’infini…

-Poids de l’objectif

 

 

 

 

4 Comments

  1. Kojima says:

    Bonjour j’ai lu votre poste sur le samyang 14mm F2.4.
    J’hesite depuis un moment entre cet objectif et un Irix 15mm F2.4
    Puis je savoir qu’est ce qui a pu faire pencher la balance pour vous.
    Je vais l’utiliser 50/50 nocturne diurne

    Cordialement

    1. Arnaud says:

      Bonjour,

      Le Samyang est meilleur que l’Irix sur beaucoup de point…Pour ne pas dire
      tous les points.Coma,piqué,vignettage….Le Samyang est devant.Je n’ai pas
      eu à hésiter une seconde!!

      1. Kojima says:

        Merci pour votre réponse.
        Ok cela me semblait kif kif… l’irix est donc un poil en retrait optiquement mais avec une bien meilleure ergonomie. Ça confirme un peu ce que je pensais mais je n’ai trouvé aucun site qui à testé les deux.
        Comment avez vous recalé la bague de mise au point ?

        1. Arnaud says:

          Bonjour,

          Voici un test de l’Irix : http://www.lenstip.com/index.html?test=obiektywu&test_ob=486
          où il est comparé au vieux Samyang F2,8…La butée de la bague de mise au point est plutôt
          bien réglée,on est vraiment sur l’infini.Mais avec mon boitier defiltré refiltré Astrodon,le
          foyer est un micro chouilla plus en arrière,et je n’obtenais plus l’infini,étant donné qu’il
          n’y a pas de marge derriere le foyer avec cet objectif (j’obtiens l’infini avec tous mes autres
          objectifs,qui eux disposent d’une marge suffisante)donc il y a une petite vis sur le fût à enlever
          qui fait office de butée…Le probleme était réglé..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *